Christian Petitalot, Photographe
Présentation
Galeries
Contact
 
La photographie est l'outil qui me permet de déstructurer ce qui m'entoure et de recomposer à partir de fragments, d'exprimer des ressentis.

Qu'est ce qui m'a conduit à la photographie ?
Il y a sans doute ma sensibilité à la poésie de la nature, mon goût pour la peinture et les auteurs romantiques du 19éme siècle et le plaisir de traduire les émotions lues chez les êtres humains. Il y a bien sûr les sensations délivrées par les villes, Paris, Rome, Londres, Dublin, New-York, Amsterdam, Stockholm, Berlin, Madrid... différentes et semblables à la fois, envoutantes, sensuelles.
Il y a aussi la force de la matière et probablement la part de nostalgie qui a bercé mon adolescence.
Tout cela converge.

La plupart de mes images se fondent et se noient dans la confusion de ce qui les entoure, essayant d'y puiser leur force. Si certaines portent des symboles, d'autres sont une quête d'esthétismes abstraits... Parfois à la lisière de l'immatériel, l'objet s'estompe et la lumière devenue matière façonne les couleurs de reliefs et de reflets.

J'aime travailler mes cadrages, l'agencement des couleurs et des formes dès la prise de vue même si cela n'est pas une fin en soi car je suis de plus en plus attiré par la postproduction.
Ma satisfaction est d'aller chercher de petits espaces qui ne s'imposent pas forcement à nous, de composer avec eux et de jouer avec la technique.
J'aime construire mes images comme des tableaux.


Photography is the tool that allows me to deconstruct the world around me and to reconstruct from fragments, to express feelings.

What led me to photography?
There is undoubtedly my sensitivity to the poetry of nature, my taste for painting and the romantic writers of the 19th century and the pleasure of conveying the emotions read in humans. There are of course the sensations delivered by cities, Paris, Rome, London, Dublin, New York, Amsterdam, Stockholm, Berlin, Madrid ... different and similar at the same time, captivating, sensual.
There is also the strength of the material and probably nostalgia that rocked my teenage years.
All this comes together.

Most of my images blend in with and drown in the confusion that surrounds them, trying to draw strength from it. While some bear symbols, others are on a quest to abstract aestheticisms... Sometimes at the edge of the immaterial, the object fades and the light became material shapes the colors of reflections and reliefs.
I love working my frames, the arrangement of colors and shapes when shooting even if it is not an end in itself because I'm more attracted to the postproduction.
My satisfaction is to go for small spaces that do not necessarily impose themselves upon us, to deal with them and to play with the technique.
I like to build my images as paintings.

  Christian Petitalot, artiste Photographe
Photographie numérique 75x50
Sans titre


outil d'administration